Cabinet dentaire du Dr GENESTE

Chirurgien-Dentiste à Pouilly

4 avenue Jean Jaurès - 58150 Pouilly sur Loire
Tél : 03 86 39 14 82

Resection apicale

La reseption apicale est indiqué pour le traitements des kystes dentaires

 

Petits kystes dentaires : toute une explication

Les petits kystes d'origine dentaire les plus fréquents sont les kystes apico-dentaires. Ils se dévellopent, comme leur nom l'indique au niveau de l'apex d'une dent (zone qui termine la racine). Cela correspond à une infection chronique et latente de la dent et est en général de taille modeste.

 

3 raison d'opérer 

  • le kyste sera ou a déjà été à l'origine d'un abcés
  • le kyste est susceptible d'évoluer et d'entrainer de complications locales (sinusite maxillaire à répétition pour certaines dents du haut par exemple),
  • vous êtes porteur d'une prothèse (valve cardiaque artificielle, prothèse de hanche, etc...) et qu'il est impératif de ne pas conserver un foyer infectieux chronique susceptible de venir infecter votre prothèse.

 

Déroulement de l'intervention

La Résection Apicale, permet de conserver la dent, cependant elle est soumise à un risque de récidive puisque la dent, source de l'infection est laissée en place.

Le choix de ce traitement dépend essentiellement de la taille du kyste et de sa situation anatomique. 

 

Une résection apicale consiste à réséquer le kyste dentaire et la pointe de la racine de la dent, en conservant le reste de la dent. Elle se déroule sous anesthésie locale et nécessite de:

- Inciser et décoller la gencive en regard de la dent concernée,

- Fraiser l'os afin d'atteindre le kyste situé au sommet de la racine de la dent,

- Cureter le kyste et réséquer la pointe de la racine de la dent,

- Laver la cavité,

- Suturer la gencive à l’aide de fils résorbables qui, selon leur nature, disparaîtront spontanément en 10 jours à 3 semaines.

 

Conséquences

  • Les soins post-opératoires comportent:

- Des bains de bouche, 

- Des médicaments contre la douleur (des antalgiques).

- Quelques fois des anti-inflammatoires.

-  Quelques fois des antibiotiques.

- Pendant les 24 premières heures une application de glace sur le joue.

-  Pendant les 24 premières heures une alimentation tiède ou froide (diminue le risque de saignements).

- Pendant la période post-opératoire un brossage des dents soigneux et rigoureux.

- Pendant la période post-opératoire il est conseillé d'arrêter de fumer.

  • Les suites opératoires comportent :

- Pendant les 24 premières heures de faibles saignements peuvent survenir sur les zones opérées.

- La douleur au niveau de la zone opérée cède avec les antalgiques et anti-inflammatoires prescrits et disparaît en général en quelques jours.

- L’œdème dans la zone opérée est possible. Il est imprévisible et varie d’une personne à l’autre.

 

Article rédigé par le praticien le 11/10/2012